Interview des 2 fondateurs d’Ypsée à Euromed Marseille

Le mardi 8 avril 2008, les deux fondateurs d’Ypsée, Sébastien VALVERDE et Moezz SEDKAOUI étaient présents à Euromed Marseille école de management à l’occasion de la remise des prix du concours “Phare à la création”.

Celui ci est organisé chaque année par l’association “Accede Provence” et récompense les projets de création d’entreprise les plus innovants. C’est en tant qu’anciens élèves d’Euromed et en tant qu’ancien lauréats du concours 2006 que leurs témoignages ont été recueillis par l’équipe d’initiatives.tv.

En effet, en 2006, dans le but de confronter ce qui n’était alors que “le projet Ypsée” à un jury de professionnels (experts comptables, avocats, assureurs, banque, professeurs d’Euromed), les deux créateurs ont participé au concours alors sous le patronage de Mr Renaud Dutreil ministre des PME à l’époque.

« Ypsée » a ainsi terminé dans les 10 meilleurs projets de création parmi plus de 300 dossiers en compétition.
Mr Bernard Paranque, professeur et président du club des entrepreneurs d’Euromed Marseille, séduit par le projet s’est proposé de suivre Ypsée en tant que tuteur de gestion, il l’est encore à ce jour.

Ypsée fête son premier anniversaire

Ypsée, première société Française spécialisé dans les interventions esthétiques à l’étranger fête en ce mois de mars 2008 sa première année d’existence.

En effet, c’est en mars 2007, avec le dépôt des très officiels statuts au greffe du tribunal de commerce de Marseille qu’Ypsée a vu le jour. Ce moment important dans la vie d’une société, notamment pour les deux fondateurs et associés que nous sommes, est venu couronner 18 mois de travail préparatoire très intensif.

Il nous apparait désormais comme une évidence que l’expérience acquise dans la création de cette entreprise pourrait servir à tous ceux qui ont le courage et la volonté de créer leur entreprise. Cependant il est impossible de raconter ici en une seule fois toute cette formidable aventure entrepreneuriale, c’est pourquoi régulièrement nous reviendrons sur toutes les étapes, les difficultés mais aussi les réussites que nous avons traversées depuis ce jour où l’idée de créer Ypsée a germé jusqu’à aujourd’hui.

Les fondateurs d’Ypsée invités du journal de LCM

Les deux fondateurs et dirigeants d’Ypsée, Moezz SEDKAOUI et Sébastien VALVERDE seront les invités du journal de La Chaine Marseille (LCM) ce mercredi 2 avril à 18h30. Le journal est présenté par la journaliste Sacha BOLLET, l’interview sera l’occasion de présenter l’activité d’Ypsée, première société en France spécialisée dans les opérations de chirurgie esthétique en Tunisie et les implants dentaires en Hongrie.

Pour tous ceux qui ont la possibilité de capter LCM par la TNT, l’ADSL, rendez vous aujourd’hui à 18h30, pour les autres la vidéo sera disponible ces prochains jours sur le site www.ypsee.com de même que sur ce blog.

Ypsée dans la Tribune

Le journal La Tribune a publié le 22 février 2008 un article sur Ypsée.

L’article met l’accent sur le coeur de métier d’Ypsée à savoir les interventions pas du tout ou peu prises en charge par l’assaurance maladie, c’est à dire la chirurgie esthétique, les implants dentaires ou encore la correction de la vision au laser.

L’article met également en avant la transparence quant aux critères de sélection des cliniques et des chirurgiens partenaires.

La tribune

Les raisons du succès de la chirurgie esthétique en Tunisie et au Maroc

On ne compte plus le nombre de Françaises et plus largement d’européennes qui traversent la Méditerranée pour bénéficier d’une opération de chirurgie esthétique.

Quelles sont les raisons d’un tel engouement ? Voici quelques éléments de réponse

Des opérations moins chères :
Les opérations de chirurgie esthétique n’étant pas remboursées par la sécurité sociale, la principale motivation à aller en Tunisie ou au Maroc reste de loin l’argent. Citons comme exemple la plus prisée des interventions chez les femmes à savoir l’augmentation mammaire, celle ci coûte environ 2000 € en Tunisie contre 4.000 € en moyenne dans Hexagone. Même s’il faut bien sûr rajouter le coût du billet d’avion (250 €) et un séjour postopératoire à l’hôtel (250 €), le calcul est vite fait : c’est près de 1500 € d’économie.

Des chirurgiens qualifiés :
Les chirurgiens exerçant la spécialité de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique en Tunisie et au Maroc ont été formés et ont obtenus leur diplôme en France.

Tout est “made in France” :
Les cliniques privées recevant des patients venus d’Europe ont été construite sur le modèle de leurs homologues Françaises et bien souvent par des entreprises Françaises. Au final, celle donne des infrastructures modernes aux normes européennes.
Tout le matériel médical utilisé par les chirurgiens est également importé de France, citons encore l’exemple des prothèses mammaire qui proviennent de l’entreprise Eurosilicone.

Une convalescence anonyme et vraiment reposante :
Les suites opératoires en chirurgie esthétique étant marquantes physiquement (œdèmes, pansements, ecchymoses), faire son intervention à l’écart des yeux de son entourage est très apprécié.
Le séjour post opératoire à l’hôtel, loin du stress et des taches de la vie quotidienne, est un vrai moment de repos qui permet une récupération plus rapide.

Pour finir, certains évoqueront le plus touristique de la Tunisie qui constitue, avec le musée du Bardo, le village de Sidi Bou Saïd, la Médina d’Hammamet, le Souk de Tunis, un attrait incontestable. Toutefois, il ne faut pas compter être suffisamment en forme pour envisager faire du 4×4 dans les dunes ou du Jet-ski…

Ypsée dans La Provence

Le journal La provence a rédigé un article d’une page entière où sont présentés les prestations de service d’Ypsée à leurs clients, le profil des deux cofondateurs et les témoignages des deux patients d’Ypsée partis en Hongrie pour des implants dentaires fin 2007.

Malgré l’argumentaire sur le suivi mis en avant par les praticiens Français, argumentaire du reste classique et infondé au vue du système de suivi et des garanties mis en place par Ypsée, l’article est incontestablement très positif.

Pour lire l’article cliquer ICI

Nouvelle clinique dentaire partenaire d’Ypsée à Sopron

Le 15 février 2008, un nouvel accord de partenariat a été signé entre Ypsée et une clinique dentaire à Sopron, venant ainsi compléter l’offre d’Ypsée qui travaille déjà avec deux autres cliniques dentaires sur Budapest.

La ville de Sopron à la frontière avec l’Autriche (à une heure en voiture de Vienne) est considéré avec Budapest comme la deuxième capitale du tourisme dentaire en Hongrie. Cette notoriété connue des seuls voisins Autrichiens jusqu’à peu est désormais arrivée jusqu’aux oreilles des Français depuis l’émission “il font bouger la France” diffusé sur France 2 mercredi 27 février.

Cette nouvelle clinique partenaire d’ypsée sur Sopron dispose de locaux et d’équipements flambants neufs, d’une équipe médicale parlant Français…Tous les détails sont visualisables sur le rapport d’audit sur le site d’Ypsée.

 

Présentation

Longtemps réservées aux stars du show business, la chirurgie esthétique et la cosmétique dentaire se démocratisent. Cependant les tarifs de ces interventions dites de « confort », qui ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie ou de façon insuffisante (cas du dentaire), restent l’apanage des classes aisées.

Ce constat explique l’apparition depuis quelques années d’un nouveau phénomène : « Le tourisme médical », que nous préférons chez Ypsée qualifier de « mobilité de patients ».

Aujourd’hui anarchique et désorganisée, donnant lieu à des dérives, cette mobilité doit être confiée à des professionnels dont Ypsée fait partie.