La chirurgie esthétique pour booster sa carrière…

On savait déjà que la chirurgie esthétique était souvent utilisée par des célibataires en mal de séduction. Ce dont on se doutait moins, c’est que les travailleurs sont de plus en plus nombreux à passer sous le bistouri pour donner un coup de pouce à leur carrière. C’est ce que rapporte les membres de l’American Academy of Facial Plastic and Reconstructive Surgery.

Une tendance qui s’explique en partie par des recherches qui démontrent que les gens “beaux” gagnent plus d’argent et ont de meilleures possibilités d’avancement. Les femmes ne sont pas les seules à succomber à l’appel du bistouri. Les professionnels de la gente masculine se soumettent notamment à des greffes de cheveux, chirurgies des paupières , séances de Botox… tout cela avec un seul objectif avoir l’air plus jeune…

La chirurgie esthétique pour les hommes dopée par “le Syndrome Sarkosy”

Tous les médias parlent de ce phénomène de société que représente la chirurgie esthétique pour les hommes.

Longtemps considérée comme tabou, voilà que notre cher président de la république Nicolas Sarkozy décomplexe les hommes qui avouent désormais y avoir de plus en plus recours.

Ce qui caractérise ce que l’on appelle le “Syndrome Sarkozy” n’est rien d’autre que la crise de la cinquantaine que traversent généralement tous les hommes. Paraitre plus jeune, soit pour rester dans le coup sur le plan professionnel, soit en raison d’un second mariage avec une femme moins agée, est la principale motivation évoquée.

Ainsi, de janvier à mars, les consultations pour des injections de Botox ont bondi de 57% chez les hommes, par rapport à la période équivalente de l’an dernier. Mais de nombreuses autres interventions ont le vent en poupe, il s’agit principalement des micro-greffes de cheveux pour lutter contre la calvitie ou encore de la liposuccion pour faire disparaitre ces horribles “poignées d’amour”…