Bridge ou implant dentaire : que choisir ?

Les deux constituent des méthodes pour remplacer une dent manquante et comportent chacun des avantages et des inconvénients. Pour savoir par vous-même ce qui vous convient le mieux, bridge ou implant dentaire, voici les points à prendre en considération.

En quoi consiste le bridge ?

Le bridge dentaire, comme son nom l’indique, consiste à remplacer une dent manquante avec une couronne placée sur un support accroché aux deux dents adjacentes à celle manquante. Ainsi “un pont” est formé au-dessus de l’espace entre les deux dents pour installer la couronne qui remplacera alors la dent manquante.

Et l’implant dentaire ?

L’implant dentaire résout le problème de la dent manquante avec une méthode différente et un peu plus “permanente”. C’est un traitement par lequel la couronne est installée au-dessus d’un implant en titane vissé chirurgicalement dans l’os maxillaire. Après quelques semaines, une couronne est ensuite installée au-dessus de l’implant pour remplacer la dent manquante.

Bridge ou implant dentaire, comment savoir ce qui me convient ?

La sensation et l’apparence de la nouvelle dent :
L’un des avantages principaux de l’implant dentaire est que le remplacement est ce qui se rapproche le plus en apparence à une dent naturelle. Une fois le traitement terminé et les suites post-opératoires disparues, il n’y a aucune différence à l’apparence et à la sensation que le greffé a de sa nouvelle dent comparée à la dent d’origine.
La plupart des bridges auront également une apparence naturelle, mais peut parfois occasionner quelques inconforts, dus au fait que 3 dents sont accrochées les unes aux autres et fonctionnent ensemble comme une unité.

L’entretien de la nouvelle dent :
Lorsqu’un patient choisit l’implant dentaire, sa routine de soin et d’hygiène buccale au quotidien reste inchangée. Les dents doivent être toujours propres, brossées et nettoyées au fil dentaire pour éviter les caries et les plaques.
Le bridge dentaire par contre nécessite un procédé de nettoyage un peu plus minutieux car l’espace sous le support et autour de chaque couronne doit être soigneusement nettoyé régulièrement. Ne pas respecter cette règle d’hygiène conduirait à des infections au niveau de la zone de la couronne et des dents adjacentes.

La longévité de la solution :
Les implants dentaires constituent une solution permanente à la perte de dents. Une fois que l’implant est vissé fermement à l’os maxillaire, une couronne est installée dessus et y restera de manière permanente.
Les bridges sont également apposés en une seule fois. La zone de la dent manquante est couverte par une couronne installée sur un support accroché aux dents adjacentes et si un problème survient avec ces dents piliers, tous les éléments du bridge doivent être enlevés et retravaillés.
L’autre souci avec le bridge concerne la gencive et l’os maxillaire en-dessous du “pont” qui seront les premières victimes d’un mauvais entretien ou d’une mauvaise hygiène.

Le coût :
Il n’y a aucun doute, un implant dentaire coûte plus cher qu’un bridge à la base. Mais sur le long terme, l’implant constitue un investissement et s’avère plus économique car ne nécessite pas d’autres interventions dans le futur comme un remplacement.
De même, l’implant, une fois guéri, ne risque pas d’occasionner des soucis supplémentaires au niveau de la gencive ou de l’os maxillaire, contrairement au cas du bridge.

La durée du traitement
La durée de l’intervention pour un implant dentaire et un bridge est sensiblement la même, c’est-à-dire moins d’une heure.
Mais le traitement en vue de l’implant dure un peu plus longtemps en raison du délai nécessaire pour que l’implant se fixe complètement dans l’os maxillaire, ce qui se fait généralement entre 6 à 8 semaines.
Un bridge par contre se fait généralement en deux séances chez le dentiste – la première pour préparer les dents adjacentes et la seconde pour poser la couronne et le bridge.

Les contre-indications
L’implant dentaire n’est pas indiqué à tout le monde. Il faut à la base une bonne structure de l’os maxillaire pour pouvoir supporter l’implant. Il faut également que les gencives environnantes soient en bonne santé, une condition sine qua non aussi pour le bridge, qui par ailleurs nécessite que les deux dents surplombant la dent manquante soient saines également.
Pour savoir si vous n’avez pas de contre-indications à l’implant dentaire, vous devez le demander à votre dentiste qui déterminera si oui ou non vous pouvez opter sans problème pour un implant dentaire.

Refaire ses dents en Hongrie : les conseils d’Ypsée.

Refaire toutes ses dents en Hongrie.

La Hongrie est réputée pour la qualité de ses soins dentaires et ses prix très avantageux (environ 60% moins chers que les prix pratiqués en France) pour refaire toutes ses dents. C’est pourquoi beaucoup d’Européens qui n’ont pas les moyens de se faire soigner dans leur pays ou désirent faire des économies, se rendent en Hongrie pour des soins dentaires tels que poses d’implants dentaires, bridges dentaires et de couronnes dentaires par exemple.

Pour les Français qui seraient intéressés par ces soins à moindre coût et de qualité en Hongrie, Ypsée les prend en charge de l’obtention des devis jusqu’à l’organisation du séjour. Les soins dentaires sont dispensés parmi les meilleurs dentistes de Budapest.

Quels sont les soins et chirurgies dentaires possibles pour refaire toutes ses dents en Hongrie ?

1) Refaire toutes ses dents en Hongrie : Implant dentaire et greffe osseuse

L’implant peut répondre au cas d’édentassions partielle ou totale. Inséré dans le maxillaire où il s’intègre dans l’os et les tissus, l’implant se substitue finalement à la racine dentaire naturelle. Cette solution permet la création de prothèses fixes et parfaitement stables qui sont alors disposées sur les implants (élément prothétique).

Lorsque la perte osseuse est importante, l’implantologie dentaire ne peut intervenir et placer un implant dentaire dans une zone trop étroite. Il est nécessaire de réaliser préalablement une greffe osseuse pour augmenter le volume osseux.

Une incision dans la muqueuse donne accès à la paroi latérale du sinus. L’accès au sinus lui-même se fait au travers d’une fenêtre osseuse de taille et de géométrie variables. La membrane sinusienne est soulevée délicatement. Un matériau de comblement y est introduit. Le lambeau muco-périosté est suturé.

La pose d’implants peut être réalisée en même temps que l’augmentation osseuse ou en différé, après 6 à 9 mois de cicatrisation.

Refaire ses dents en Hongrie
Refaire ses dents en Hongrie : implant dentaire

2) Refaire toutes ses dents en Hongrie : Bridge dentaire

En cas d’édentement partiel, le dentiste peut recommander la pose d’un bridge ou “pont”. Le bridge est en général porté par les dents se trouvant de chaque côté du trou. Ces dents (ou piliers de soutien) sont auparavant taillées afin que le bridge puisse y être fixé. Les bridges se composent de céramique pure et sont cimentés sur les piliers de soutien. Un bridge peut être posé avec succès à condition qu’il reste assez de substance dentaire au niveau des piliers

Les bridges permettent de vous rendre votre apparence naturelle et ils vous aident à manger et à parler correctement. Il existe de nombreuses formes différentes de bridges.

Refaire ses dents en Hongrie : bridge dentaire
Refaire ses dents en Hongrie : bridge dentaire

3) Refaire toutes ses dents en Hongrie : Couronne dentaire

Quand la racine est intacte et que la partie visible d’une dent (unique) est cassée ou fortement abîmée, les dentistes peuvent redonner à la dent une esthétique optimale grâce à une couronne. Une couronne est placée au-dessus d’une dent endommagée par une carie ou par une fracture, pour recouvrir et protéger celle-ci en reconstituant sa forme, son esthétisme, sa taille et sa force. La couronne est fixée et cimentée sur la dent. Pour cela, la dent va être préalablement meulée.

4) Refaire toutes ses dents en Hongrie : Facettes dentaires

Les facettes sont de minces coquilles qui couvrent le devant des dents. Elles sont utilisées pour restaurer les dents tachées, décolorées, déformées ou légèrement détériorées par l’usure. Les facettes étant surtout placées sur les dents de devant, elles corrigent donc le contour, la couleur et les dimensions des dents pour améliorer l’apparence du sourire.

La technique des facettes dentaires est fiable, grâce à l’agent de collage et à la céramique dont la surface vitrifiée permet un maintien permanent de la teinte au cours des années.

Refaire ses dents en Hongrie : facette dentaire
Refaire ses dents en Hongrie : facette dentaire

Quelles sont les indications pour la pose de facettes dentaires ?

– les dents faiblement abîmées (les dents fortement abîmées doivent être réparées par des couronnes)

– des dents difficiles à éclaircir par un blanchiment

– des dents mal alignées ou trop espacées.

5) Blanchiment

Le blanchiment dentaire par lumière LED est un procédé du domaine de la cosmétique qui doit être réalisé par des professionnels. La blancheur dentaire est une partie indissociable du sourire. Ce procédé vise à rendre l’éclat et la blancheur des dents dans un objectif d’esthétique. Cette technologie de blanchiment en est une parmi d’autre existante sur le marché de l’esthétique.

Comment la lumière LED interagit-elle dans le blanchiment des dents ?

En général, qu’une seule visite chez votre spécialiste est nécessaire pour l’action du blanchiment dentaire. Le gel de peroxyde contient des agents de blanchiment à forte concentration comparativement à ceux vendu dans le commerce pour une action rapide et efficace. Après avoir appliqué le gel sur la dentition, ce gel est exposé à la lumière qui de par son action, va faciliter la pénétration de celui-ci dans l’email de la dent. Un traitement dure en général une heure et des résultats sont en principe visibles immédiatement.

Le blanchiment dentaire par lampe au LED est-il efficace ?

Cette méthode procure des résultats rapides et efficaces comparé à d’autres procédés proposés sur le marché. Il va de soit que le résultat dépend également de l’état de la dentition du patient. Avant d’envisager un blanchiment dentaire, il est recommandé de connaître les causes qui ont provoqué la décoloration des dents.

Combien de temps puis-je espérer garder mes dents blanches suite au traitement ?

En moyenne, la blancheur des dents est conservée durant 6 à 9 mois selon la personne et son hygiène de vie. La blancheur sera d’autant plus longue, en évitant tout aliment qui entache la dentition tel que le thé, le café, le tabac, le vin rouge …
Il est conseillé aux personnes qui souhaitent entretenir une dentition blanche d’effectuer un traitement une fois par an au peroxyde d’hydrogène ou encore d’effectuer un entretien intermédiaire par peroxyde de carbamide. Un planning de soin peut être mis en place avec votre spécialiste.

Toutes personnes peuvent être traitées au blanchiment dentaire ?

Non, même si la majeure partie sera traitable, certaines personnes ne réagiront pas du tout au blanchiment dentaire. Alors que d’autres verront des résultats immédiatement ou voire au bout de quelques jours selon la méthode employée.
Pour connaitre avec exactitude votre capacité réactionnelle au blanchiment dentaire, nous vous invitons à consulter un spécialiste qui vous conseillera au mieux dans votre démarche ainsi que sur la méthode qui se prêtera au mieux à votre cas.

Mener à bien votre projet dentaire pour refaire toutes ses dents en Hongrie : le pass d’Ypsée

La mission d’Ypsée est de pouvoir donner au patient le choix du pays et du praticien avec un coût de 30 à 60 % moins chère qu’en France. Contrairement aux offres existantes qui ne proposent aucune alternative, Ypsée est le seule société permettant d’effectuer plusieurs demandes de devis simultanément auprès des chirurgiens partenaires.

– Phase d’étude.

La phase d’étude vous permet de soumettre vos demandes, quelque soit le domaine d’intervention, aux chirurgiens partenaires. Vous recevrez sous 8 jours maximum les avis et devis (hors prix du vol et hébergement).

Une fois les questionnaires médicaux remplis et les demandes précisément formulées, les devis sont stockés dans votre espace sécurisé. Les chirurgiens sollicités se connectent par authentification et rentrent donc en relation directement avec les patients.

– Phase d’organisation.

Si la phase d’étude a été validé par votre chirurgien, la phase d’organisation peut alors débuter avec un accompagnement à toutes étapes de votre projet: validation des disponibilités de l’équipe médicale, aide à la réservation du billet d’avion, réservation de l’hôtel et prise en charge dans la pays où l’intervention aura lieu.

Combien ça coute pour refaire toutes ses dents en Hongrie ?

Sur la base des 200 clients gérés à ce jour, nous confirmons que l’économie réalisée est de l’ordre de 60 % par rapport aux prix pratiqués dans l’hexagone. La qualité des matériaux utilisée ainsi que le niveau de compétences des praticiens sont équivalents aux références françaises.

Un tel écart de prix s’explique par différents éléments :
– Les gouvernements des pays étrangers appliquent des conditions fiscales attractives : suppression des taxes douanières sur l’importation des équipements médicaux et des matériaux (prothèses mammaires, Botox etc.) avec exonérations de charges (foncières, investissements, personnels).

– Les monnaies comme l’Euro ou la Livre Sterling anglaise sont des monnaies fortes par rapport aux monnaies locales. Le taux de change est très favorable.

– La différence du « coût de la vie », les SMIC en Hongrie est autour de 300 € / mois.

Le remboursement de la sécurité sociale et de mutuelle à l’étranger ?

Depuis mai 2005, les assurés sociaux français peuvent se faire rembourser par l’assurance-maladie les soins reçus dans un autre état « membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’espace économique européen » sans autorisation préalable, comme si ces soins avaient été reçus en France. Peu le savent. Ypsée aide ses clients à monter complétement leur dossier de remboursement.

Quels sont mes recours en cas de souci ?

Nous intervenons dans un domaine où le respect de la dignité de la personne est une valeur fondamentale. Pour traduire notre attachement à cette valeur, nous avons définit une charte qualité afin que notre relation se déroule en toute confiance et en toute transparence.

Pour la chirurgie dentaire sachez que les cliniques dentaires établissent un contrat de garantie écrit qui est remis au patient dès la fin du traitement. La garantie ne peut être réclamée qu’auprès de la clinique qui a effectué les travaux. La garantie des implants n’est valable que dans le cas où la clinique a accompli la totalité des soins (implantation / greffe osseuse + pilier et couronne ou bridge sur implant).

Refaire toutes ses dents à Budapest : mon propre témoignage

Comment refaire toutes ses dents à Budapest ?

Ce n’est pas en temps que fondateur et dirigeant d’Ypsée que je suis allé cette fois en Hongrie durant la semaine du 5 au 11 mai 2008, mais en tant que patient pour refaire toutes mes dents.

Depuis mon jeune âge, j’ai longtemps rêvé d’une belle dentition, pas forcément celle des stars de cinéma, mais juste d’un sourire qui m’aurait évité les railleries de mes camarades de classe qui m’affublaient de surnoms tels que Bugs Bunny, Coco lapin…j’en passe et des meilleures.

Pour refaire toutes mes dents j’ai porté tous les appareils de torture sortis tout droit de l’arsenal de ces chers orthodontistes, j’avais toujours les dents “en avant” et de larges espaces entre les dents dus au fait que 2 incisives en haut et 2 incisives en bas n’ont jamais poussé, l’héritage génétique m’a-t-on dit. Après toutes ces années, force est de constater que j’étais toujours complexé par mes dents. Il fallait absolument que je trouve une solution pour refaire toutes mes dents ! Il était grand temps, à l’âge de 32 ans de réagir et de retrouver un sourire à Budapest.

C’est donc armé d’une grande motivation et d’une totale confiance envers les chirurgiens dentistes d’une des cliniques dentaires partenaires d’Ypsée en Hongrie que mes travaux ont commencé le lundi 5 mai.
Ce ne fût pas, je l’avoue sincèrement, une partie de plaisir, puisque je suis resté ce premier jour de traitement plus de 8 heures sur la chaise pour laisser le dentiste me refaire les dents. J’avais, il faut bien le dire, pris la décision de ne pas faire les choses à moitié en faisant poser 23 couronnes, dont 11 en céramo-métal destinées à recouvrir les dents du fond et 12 en Procéra destinées elles à la partie visible de ma dentiture. Je n’ai senti aucune douleur pendant tout ce temps où mon chirurgien s’est évertué à soigner, dévitaliser, limer etc.., même pas au moment de l’extraction de 2 molaires. Les moments les plus pénibles furent peut être ceux des piqûres d’anesthésie, mais rien d’insupportable en soi.

Cette première journée de traitement s’est terminée lorsque le dentiste a terminé les prises d’empreintes, nécessaires à l’élaboration des couronnes chez les prothésistes pour refaire les dents du haut et du bas de mon sourire. Je n’avais alors plus que des petites dents toutes limées, bientôt recouvertes de couronnes dites “provisoires”. Les poches de glaces et les cachets antidouleur n’étaient pas du luxe lorsque les effets de l’anesthésie ont commencé à disparaitre…

Le deuxième jour, à savoir le mardi 6 mai, je suis seulement allé au laboratoire de prothèses dentaires accompagné de mon dentiste où j’ai choisi sous ses précieux conseils la teinte et la forme de mes futures dents que je voulais “naturelles”.

J’ai pu ensuite profiter du temps libre pour visiter cette capitale splendide qu’est Budapest, avec ses bains, ses musés, ses chef d’œuvre d’architecture, ces excellents restaurants où je n’ai pu y déguster que des soupes…

Enfin le vendredi 9 mai, le jour J, celui où le chirurgien devait me poser mes couronnes “définitives”. Après 2 heures de pose, de réglages, d’ajustements, vint le moment tant attendu, celui du verdict du miroir. Il m’a fallut plusieurs minutes pour réaliser que ce  sourire que je ne me lassais pas de regarder était bien le mien, autant de minutes nécessaires pour dire adieu à jamais à mon vieux complexe…

AVANT (refaire toutes ses dents)

Avant

APRÈS (refaire toutes ses dents)

Après

Combien ça coute ?
Concernant la partie financière (coût du plan de traitement dentaire, remboursement sécurité sociale et mutuelle dans l’union Européenne, coût du déplacement...) je vous invite à consulter l’article suivant:

Combien m’a couté mon nouveau sourire à Budapest ?