Liposculpture

Liposculpture, pour se débarrasser des graisses en douceur

La liposculpture est souvent confondue avec la liposuccion. Cette procédure est toutefois plus précise et efficace, alors que faut-il retenir ? Dites adieu aux graisses récalcitrantes grâce à une intervention de chirurgie esthétique tout en douceur.

Pourquoi le corps cumule-t-il des graisses récalcitrantes ?

On se dit que parfois la nature est injuste. Certaines personnes peuvent manger ce qu’elles veulent, sans pour autant prendre du poids… leur corps semble parfait. D’autres n’ont pas la même chance, à peine quelques écarts alimentaires et les capitons font leur apparition. Ce phénomène est loin d’être anodin et il s’explique notamment par l’influence des hormones. Hommes et femmes sont concernés, même si le beau sexe l’est un peu plus.
Ainsi, chez les femmes, les graisses s’accumulent volontiers au niveau des hanches, des cuisses et du ventre. Les autres parties du corps, tels que les bras, le dos et le menton peuvent également présenter un trop-plein de graisses dont il est difficile de se défaire par le sport par exemple.

La liposculpture pour remodeler son corps

Développée par le Dr Illouz, médecin français, il y a une vingtaine d’années, la liposculpture consiste à enlever l’excès de graisse sous-cutanée (lipo) dans un but esthétique (sculpture). Véritable acte médico-chirurgicale, elle se déroule sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale.
La liposculpture est une méthode utilisée pour aspirer les cellules graisseuses en excès dans des zones localisées :
• Cou
• Seins
• Partie supérieure du bras
• Estomac
• Bas-ventre
• Hanches
• Culotte de cheval
• Intérieur cuisses
• Partie frontale cuisses
• Partie frontale genoux
• Intérieur genoux
• Nuque
• Omoplates
• Rouleaux dorsaux (situés sous le soutien-gorge)
• Rouleaux de la taille
• Dessus du coccyx
• Fesses
• Plis fessiers
• Arrière des cuisses
• Mollets
• Cheville

Contrairement à la liposuccion, elle est moins douloureuse et surtout, elle laisse apparaître moins d’irrégularités au niveau de la peau. Enfin, le patient ou la patience verra moins d’hématomes et les zones traitées accumuleront moins d’eau. Autant le dire, la liposculpture est bien plus agréable sous tous les aspects.

Préparer son corps à recevoir une liposculpture

Bien qu’à vocation esthétique, la liposculpture n’est pas une intervention, aussi, il est possible de limiter les inconvénients qui peuvent apparaître une fois achevée. En préparant le corps, ce dernier sera moins sujet aux hématomes, à l’accumulation d’eau et de manière générale, la fatigue postopératoire se fera moins sentir.
Pour cela, le médecin va prescrire :
• Des massages destinés à activer la circulation du sang dans le corps (le drainage lymphatique)
• La prise de substances végétales destinées à renforcer l’effet du drainage, réduisant ainsi l’apparition d’hématomes (phytothérapie)

Déroulement d’une intervention de liposculpture

L’intervention pour une liposculpture dure d’une heure et demie à deux heures et le patient peut rentrer chez lui le jour même. Tout dépendra du nombre et de l’étendue des zones à traiter, et de la quantité de graisse à aspirer. Elle peut se dérouler de deux manières :
• Sous anesthésie locale (sédation)
• Sous anesthésie générale
Une fois le patient anesthésié, le chirurgien pratique plusieurs petites incisions de 3mm dans la peau. Grâce à un petit tube, il injecte un liquide dans la graisse, ceci afin d’insensibiliser la zone, mais surtout pour liquéfier les cellules graisseuses. La graisse, devenue liquide, est aspirée par le même tube, sculptant ainsi le corps, au fur et à mesure.
Pour éviter les gonflements, le patient doit porter une lipopanty adaptée à sa morphologie, cela pendant un mois. Cette culotte élastique évitera les enflures tout en soutenant la peau.

Après la liposculpture

Les parties traitées donneront une sensation de raideur et seront douloureuses durant la première semaine. Les sutures sont enlevées au bout d’environ une semaine et demie.
S’agissant d’une intervention chirurgicale, la cicatrisation et le repos sont essentiels. Pour cela, il est conseillé au patient de prendre quelques jours de repos.
Les nouveaux contours retrouvés grâce à la liposculpture seront visibles au bout de 2 à 3 semaines, contre 3 à 6 mois pour les résultats définitifs !