Bridge ou implant dentaire : que choisir ?

Les deux constituent des méthodes pour remplacer une dent manquante et comportent chacun des avantages et des inconvénients. Pour savoir par vous-même ce qui vous convient le mieux, bridge ou implant dentaire, voici les points à prendre en considération.

En quoi consiste le bridge ?

Le bridge dentaire, comme son nom l’indique, consiste à remplacer une dent manquante avec une couronne placée sur un support accroché aux deux dents adjacentes à celle manquante. Ainsi “un pont” est formé au-dessus de l’espace entre les deux dents pour installer la couronne qui remplacera alors la dent manquante.

Et l’implant dentaire ?

L’implant dentaire résout le problème de la dent manquante avec une méthode différente et un peu plus “permanente”. C’est un traitement par lequel la couronne est installée au-dessus d’un implant en titane vissé chirurgicalement dans l’os maxillaire. Après quelques semaines, une couronne est ensuite installée au-dessus de l’implant pour remplacer la dent manquante.

Bridge ou implant dentaire, comment savoir ce qui me convient ?

La sensation et l’apparence de la nouvelle dent :
L’un des avantages principaux de l’implant dentaire est que le remplacement est ce qui se rapproche le plus en apparence à une dent naturelle. Une fois le traitement terminé et les suites post-opératoires disparues, il n’y a aucune différence à l’apparence et à la sensation que le greffé a de sa nouvelle dent comparée à la dent d’origine.
La plupart des bridges auront également une apparence naturelle, mais peut parfois occasionner quelques inconforts, dus au fait que 3 dents sont accrochées les unes aux autres et fonctionnent ensemble comme une unité.

L’entretien de la nouvelle dent :
Lorsqu’un patient choisit l’implant dentaire, sa routine de soin et d’hygiène buccale au quotidien reste inchangée. Les dents doivent être toujours propres, brossées et nettoyées au fil dentaire pour éviter les caries et les plaques.
Le bridge dentaire par contre nécessite un procédé de nettoyage un peu plus minutieux car l’espace sous le support et autour de chaque couronne doit être soigneusement nettoyé régulièrement. Ne pas respecter cette règle d’hygiène conduirait à des infections au niveau de la zone de la couronne et des dents adjacentes.

La longévité de la solution :
Les implants dentaires constituent une solution permanente à la perte de dents. Une fois que l’implant est vissé fermement à l’os maxillaire, une couronne est installée dessus et y restera de manière permanente.
Les bridges sont également apposés en une seule fois. La zone de la dent manquante est couverte par une couronne installée sur un support accroché aux dents adjacentes et si un problème survient avec ces dents piliers, tous les éléments du bridge doivent être enlevés et retravaillés.
L’autre souci avec le bridge concerne la gencive et l’os maxillaire en-dessous du “pont” qui seront les premières victimes d’un mauvais entretien ou d’une mauvaise hygiène.

Le coût :
Il n’y a aucun doute, un implant dentaire coûte plus cher qu’un bridge à la base. Mais sur le long terme, l’implant constitue un investissement et s’avère plus économique car ne nécessite pas d’autres interventions dans le futur comme un remplacement.
De même, l’implant, une fois guéri, ne risque pas d’occasionner des soucis supplémentaires au niveau de la gencive ou de l’os maxillaire, contrairement au cas du bridge.

La durée du traitement
La durée de l’intervention pour un implant dentaire et un bridge est sensiblement la même, c’est-à-dire moins d’une heure.
Mais le traitement en vue de l’implant dure un peu plus longtemps en raison du délai nécessaire pour que l’implant se fixe complètement dans l’os maxillaire, ce qui se fait généralement entre 6 à 8 semaines.
Un bridge par contre se fait généralement en deux séances chez le dentiste – la première pour préparer les dents adjacentes et la seconde pour poser la couronne et le bridge.

Les contre-indications
L’implant dentaire n’est pas indiqué à tout le monde. Il faut à la base une bonne structure de l’os maxillaire pour pouvoir supporter l’implant. Il faut également que les gencives environnantes soient en bonne santé, une condition sine qua non aussi pour le bridge, qui par ailleurs nécessite que les deux dents surplombant la dent manquante soient saines également.
Pour savoir si vous n’avez pas de contre-indications à l’implant dentaire, vous devez le demander à votre dentiste qui déterminera si oui ou non vous pouvez opter sans problème pour un implant dentaire.