Le Liban, nouvelle Mecque de la chirurgie esthétique

Grâce à ses cliniques privées de standing et ses chirurgiens formés le plus souvent en France ou aux Etats-Unis, le Liban se positionne désormais sur le marché en plein boom du “Tourisme esthétique”.

Les autres ingrédients indispensables comme : les tarifs des opérations deux fois moins chers qu’en occident, une offre hôtelière développée et une qualité d’accueil jamais démentie depuis l’antiquité, sont ainsi réunis.

Tout le monde joue le jeu, du gouvernement bien sûr en passant par, chose plus étonnante, les banques. Ces dernières ont en effet lancé dernièrement des prêts “Bistouri” à faible taux d’intérêt qui rencontrent un véritable succès auprès de la population locale.

Le seul bémol pour attirer les patients Français concerne l’image que ceux ci associent à tort au Liban, à savoir un pays en ruine toujours en guerre. Ces derniers préfèreront sans doute encore pour longtemps la Tunisie ou le Maroc au contraire des ressortissants des pays du Golfe, qui eux en ont fait leur destination favorite.

Dans le cadre de son développement international, Ypsée étudie toutefois la possibilité de proposer dans quelques mois le Liban. C’est dans cet objectif qu’une stagiaire originaire du Liban a rejoint aujourd’hui notre équipe pour une durée de 3 mois.