Le Dr Maure condamné à 3 ans de prison ferme

Le docteur Michel Maure, ancien médecin généraliste bannit de l’ordre des médecins pour avoir exercer la chirurgie esthétique en toute illégalité a été condamné lundi à trois ans de prison ferme et à verser 75 000 € de dommages et intérêts aux dizaines de victimes d’opérations ratées.

La 6e chambre du tribunal correctionnel de Marseille a en effet jugé que le Dr Maure avait mis « sciemment la vie de ses patientes en danger », par le fait qu’il ne possédait aucune formation ni diplôme de chirurgie esthétique, que la clinique était totalement désaffectée et qu’il n’était assisté d’aucune infirmière qualifiée au bloc opératoire.

« On peut espérer que les pseudo-chirurgiens esthétiques auront en mémoire cette condamnation et ne se lanceront pas dans les mêmes pratiques », a réagi Me Jérôme Rambaldi, avocat d’une douzaine de victimes du Dr Maure.

D’où ces conseils à tous les candidats à une opération de chirurgie esthétique, vérifiez bien que le chirurgien est réellement détenteur du seul diplôme autorisé à savoir le « Diplôme Français de chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice » et assurez vous que la clinique respecte toutes les conditions de sécurité.