8 idées fausses en chirurgie esthétique

Maigrir avant une lipoaspiration est nécessaire : FAUX

Ce n’est pas une bonne idée car cela défavorise la rétraction de la peau, élément essentiel au bon résultat de l’intervention. Il est par contre conseillé de perdre du poids en cas de surpoids après la liposuccion car cela magnifie le résultat de la liposuccion.

Le résultat d’une augmentation mammaire est plus naturel quand les implants mammaires sont posés en arrière du muscle : FAUX

Cela dépend de la morphologie de la poitrine avant l’augmentation mammaire. Si la glande mammaire est présente en volume suffisant, elle recouvrira parfaitement l’implant et le résultat sera plus naturel car l’implant mammaire dans ce cas remplit parfaitement le sein. ce qui n’est pas le cas avec une prothèse mammaire en arrière du muscle ou celui-ci «bride» l’implant.

La rhinoplastie est une intervention douloureuse : FAUX.

Les douleurs sont peu importantes et très bien calmées par les médicaments. Seules les mèches posées pendant la chirurgie du nez sont inconfortables la nuit qui suit l’intervention.

Fumer est un danger pour la chirurgie esthétique. CE N’EST PAS TOUJOURS VRAI

Pour certaines interventions comme la liposuccion, le tabac ne pose pas de problème particulier. Le tabac altère les capacités de cicatrisation et pose surtout problème dans les plasties abdominales ou les réductions mammaires ou les cicatrices sont le plus souvent importantes.

Il faut arrêter la pilule avant une intervention de chirurgie esthetique. FAUX.

Il ne faut surtout pas arrêter les moyens de contraception avant une intervention de chirurgie esthétique. Il serait dommage de tomber enceinte juste au moment d’une anesthésie générale…

Le changement des implants mammaires est systématique tous les 10 ans. FAUX

Non, le changement des prothèses mammaires n’est pas systématique tous les 10 ans comme on le voit écrit à tort dans les médias. Un contrôle annuel chez le chirurgien est nécessaire pour surveiller l’état des implants mammaires. Il jugera, si besoin est, de réaliser des examens comme une mammographie par exemple. Le changement ne doit se faire que si les protheses mammaires ont des problèmes décelés lors de ces examens de contrôle. Dans le cas contraire, il n’existe aucune indication à les changer. Compte tenu de l’extrême solidité de ces implants mammaires, on peut, sauf incident, les garder à vie.

Porter des implants mammaires est dangereux pour la santé : FAUX

Aucune étude scientifique sérieuse n’a pu démontrer à ce jour la responsabilité des implants mammaires dans quelque maladie que ce soit.

Porter des implants mammaires pose des problèmes en avion. FAUX

La pressurisation ne pose aucun problème . Idem pour la plongée sous marine.