Médecine esthétique vs Chirurgie esthétique

Depuis quelques années, la tendance en Europe est à la médecine esthétique (épilation laser, Botox, microdermabrasion), celle ci prenant le pas sur la chirurgie esthétique lourde.

Aujourd’hui, 82% des actes réalisés par des chirurgiens plasticiens sont des actes “non invasifs” (légers), d’après les chiffres de l’Imcas (International Master Course on aging Skin). Depuis 1997, la croissance du secteur de la médecine esthétique a été de + 747%, alors que celle de la chirurgie esthétique a été de + 98%. Entre 2005 et 2006, la chirurgie a même connu une baisse de 9% en Europe. Parmi les patients, les femmes représentent 92% des demandes.

Les patients ont donc tendance à rechercher des traitements moins invasifs, plus légers, et qui les obligent à moins s’immobiliser. Ils ont de plus en plus recours à des traitements de médecine esthétique au niveau du visage et de la silhouette. Il s’agit notamment d’injections de collagène, dont la croissance annuelle devrait être de 16% d’ici 2010, mais aussi de toxine botulique (Botox), qui devraient se développer de 25% par an jusqu’en 2010.

Le top 5 des actes d’esthétique médicale en Europe
1. Injection de toxine botulique
2. Injections d’acide hyaluronique
3. Epilation laser
4. Microdermabrasion
5. Resurfacing

Le top 5 des interventions chirurgicales
1. Liposuccion
2. Augmentation mammaire
3. Chirurgie des paupières
4. Lifting du ventre
5. Remodelage mammaire

La Médecine esthétique détrone donc aujourd’hui la chirurgie esthétique lourde pour quelques actes bien précis notamment ceux liés au visage mais pour les actes comme l’augmentation mammaire ou l’abdominoplastie il faut bien le reconnaitre la chirurgie esthétique dite “classique” a encore de beaux jours devant elle…