Présentation

Longtemps réservées aux stars du show business, la chirurgie esthétique et la cosmétique dentaire se démocratisent. Cependant les tarifs de ces interventions dites de « confort », qui ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie ou de façon insuffisante (cas du dentaire), restent l’apanage des classes aisées.

Ce constat explique l’apparition depuis quelques années d’un nouveau phénomène : « Le tourisme médical », que nous préférons chez Ypsée qualifier de « mobilité de patients ».

Aujourd’hui anarchique et désorganisée, donnant lieu à des dérives, cette mobilité doit être confiée à des professionnels dont Ypsée fait partie.