Haleine fraiche – 5 gestes simples au quotidien

5 gestes simples au quotidien pour une haleine toujours fraiche

 

Toute personne doit veiller à ce que ses dents aient l’air propres et saines. Pour cela, elles doivent déjà avoir des dents exemptes de plaques (et de tartre) et éviter la mauvaise haleine. Pour certaines personnes, ce dernier point est problématique et parfois socialement handicapant.
Il existe quelques solutions faciles à mettre en œuvre pour prévenir et/ou éviter la mauvaise haleine, combinant une bonne habitude de braossage et quelques remèdes naturels à l’efficacité avérée.
Voici donc quelques gestes simples à faire pour garder une haleine toujours fraîche.

1- Faire un nettoyage minutieux brossage + fil dentaire

Un geste élémentaire qui pourtant mérite un petit rappel car une mauvaise haleine est directement liée à une mauvaise hygiène buccale. Deux gestes particulièrement : le brossage avec utilisation du fil dentaire en complément de nettoyage. En règle général, deux brossages avec utilisation de fil de soie sont nécessaires pour enlever la plaque dentaire et les particules de nourriture coincées entre les dents.
A cela s’ajoutent les autres règles élémentaires : brossage après chaque repas avec du dentifrice au fluor et une brosse à poils souples avec laquelle vous aurez aussi pris la peine de brosser votre langue, également un nid à bactéries.

2- Faire un bain de bouche

Compléter le brossage à l’aide d’un bain de bouche peut être d’un grand secours dans la quête d’une haleine fraîche. Là également, le principe reste le même, le bain de bouche s’utilise deux fois par jour : le matin et le soir avant de dormir afin d’éliminer toutes les germes responsables de la mauvaise haleine.
L’avantage du bain de bouche, s’il est bien utilisé, est qu’il nettoie non seulement la zone directe des dents et de la langue et jusqu’au fond de la gorge. Il est recommandé de ne surtout pas diluer le bain de bouche pour en garder toute l’efficacité !

3- Revoir son régime alimentaire

Une mauvaise hygiène alimentaire peut aussi être à l’origine d’une mauvaise haleine. C’est pourquoi, il est important de revoir son régime alimentaire, de le rééquilibrer et de supprimer certains aliments qui sont mauvais pour les dents.
Ainsi, pour garder une bonne santé buccale, il faut boire beaucoup d’eau et consommer plus de légumes et de fruits. De même il est nécessaire de minimiser, à défaut d’éliminer, le sucre, le tabac et l’alcool qui sont des déclencheurs connus de la mauvaise haleine et du jaunissement des dents.

4- Tester des solutions naturelles

Des remèdes naturels à la portée de tous existent également pour garder une haleine fraîche sans dépenser une fortune.
Ainsi, certaines plantes aromatiques et épices peuvent faire le plus grand bien à vos dents et rafraichissent votre haleine. C’est le cas de l’anis, du fenouil ou encore du girofle. Pour cela, il vous suffit juste d’en avoir quelques graines à portée de main que vous pouvez manger tout naturellement après le repas.
Il y a également le persil, l’une des plantes les plus efficaces pour avoir une haleine fraîche du fait de sa richesse en chlorophylle.

5- Faire un check-up chez le dentiste régulièrement

Un rendez-vous chez le dentiste tous les six mois est nécessaire, non seulement pour prévenir les problèmes de santé dentaire mais aussi pour effectuer un nettoyage régulier des dents. Même en suivant à la lettre tous les autres conseils, rien ne vaut l’intervention d’un professionnel pour éliminer tout ce qui vous reste de plaque dentaire et bactéries responsables de la mauvaise haleine.
Le dentiste pourra par la même occasion déceler les éventuels problèmes sur vos dents et s’assurer de votre bonne santé buccale.

Que ce soit pour rafraichir votre haleine ou pour prévenir les problèmes bucco-dentaires, ces quelques conseils vous permettront d’avoir des dents saines et de dire adieu à tout inconfort dans la zone buccale. Il suffit d’être pointilleux sur les soins au quotidien et de ne surtout pas oublier les visites de contrôle chez le dentiste deux fois par an.

Peur du dentiste – on en parle ?

La stomatophobie ou la peur du dentiste est beaucoup plus courant qu’on ne l’imagine. Aller chez le dentiste de son plein gré n’est pas un choix facile pour tout le monde. Même si beaucoup de personnes sont atteintes de ce mal, il est très important de surmonter ces peurs car ne pas soigner ses dents augmente le risque de s’exposer à de graves maladies. Les dentistes sont de nos jours expérimentés et équipés pour rendre ces visites plus confortables et surtout sans douleurs !

Pourquoi avons-nous peur du dentiste ?

 

La peur de la douleur

C’est le plus grand blocage qui empêche les gens d’aller chez le dentiste est généralement la peur d’avoir mal. A la peur d’aller chez le dentiste succède le gène. Bloquées par leur phobie, les personnes qui avaient peur du dentiste et de la douleur auront accumulé les problèmes dentaires jusqu’à être embarrassées d’ouvrir leur bouche et de montrer à leur médecin le mauvais état de leurs dents.

Une mauvaise expérience

Il y a également la peur traumatique due à une mauvaise expérience chez le dentiste par le passé. Ainsi, la vue ou le son de la fraise, l’odeur du cabinet dentaire ou même de la blouse du praticien suffit à leur rappeler leurs peurs.

La peur qui se transmet

Enfin, la troisième raison de la stomatophobie ou peur du dentiste concernent les enfants de parents stomatophobes qui transmettent leurs peurs à leurs enfants. Etant témoins de l’attitude des parents à l’égard des soins dentaires, on peut facilement “attraper” la même peur qu’eux des visites chez le dentiste.

Surmonter sa peur du dentiste : quelques astuces qui peuvent aider

 

 En parler librement

Avant de vous asseoir sur la chaise du dentiste, cela vous aidera d’avoir une conversation honnête avec votre dentiste concernant vos angoisses. C’est une façon aussi de vous renseigner sur les différentes techniques et équipements que possèdent votre dentiste ainsi que les différents moyens de relaxation qu’il propose durant votre intervention.

Faire des exercises de respiration

Bloquer sa respiration pendant une intervention, même inconsciemment, peut augmenter vos battements cardiaques et votre anxiété par la même occasion. C’est pour cela qu’il est important de respirer profondément par le nez afin de vous relaxer. C’est aussi un moyen de vous concentrer sur votre respiration et de détourner ainsi vos pensées des objets qui provoquent vos angoisses.

Penser aux sédatifs  

Certains dentistes, conscients de cette peur que certaines personnes éprouvent lors des visites, peuvent proposer la prise de sédatif avant de venir à leur cabinet ou dès leur arrivée. Un simple sédatif comme du valium ou une dose de “gaz hilarant” (protoxyde d’azote) peut vous aider à vous détendre et à rester calme. Pensez juste à venir avec un proche pour vous raccompagner après l’intervention.

Apporter des écouteurs

Pour beaucoup de patients, les sons entendus dans le cabinet du dentiste, comme celui de la fraise suffit à les terroriser. La meilleure solution serait d’emmener un baladeur mp3 et des écouteurs. Mettez-y les musiques qui vous calment et augmentez un peu le volume pour masquer les bruits angoissants des instruments du dentiste.

Se rendre aux visites avec un proche

Si vous avez une peur “modérée” du dentiste, y aller avec un proche qui n’a pas peur du dentiste peut vous aider à surmonter efficacement vos peurs. Beaucoup de dentistes vous recommanderont de venir avec un membre de votre famille ou avec un ami lors des consultations pour vous sentir plus détendu et à l’aise. D’ailleurs, si vous venez pour une intervention sous anesthésie, comme pour la pose d’implants dentaires, il vous sera interdit de conduire avant que les effets de l’anesthésie ne soient dissipés. D’où l’importance de venir avec un proche.

Demander l’aide d’un professionnel

Si la phobie ou peur du dentiste est trop importante, il sera peut-être nécessaire de faire appel à un professionnel, un psychologue avant d’aller chez le dentiste. Il arrive en effet que la peur arrive à des proportions tellement importantes qu’elle nécessite l’aide du psychologue pour déterminer les événements qui déclenchent la peur pour se soigner de manière un peu plus efficace.

Implant dentaire : les recommandations aprés la pose d’un implant dentaire

Comment entretenir ses dents après un implant ?

Les implants dentaires sont des investissements coûteux et ont besoin d’être protégés. Afin de les entretenir au mieux et d’éviter les complications comme le rejet de l’implant, les dentistes insistent sur une hygiène buccale irréprochable. Un effort supplémentaire est nécessaire pour bien nettoyer les dents et tout l’intérieur de la bouche afin d’éliminer quotidiennement les plaques dentaires. Une mauvaise hygiène rendra plus difficile le travail des dentistes implantologues pour récupérer et remplacer l’implant rejeté.
Quelques mesures de prévention très simples permettent de prendre soin de vos implants dentaires et d’éviter toute complication.

1- Brossage et soins en profondeur au quotidien

Les implants dentaires peuvent être sérieusement endommagés par l’abondance de bactéries dans la bouche. Sans une routine de nettoyage proprement effectuée au quotidien, ces bactéries peuvent proliférer autour de l’implant ce qui conduira à une perte de masse osseuse qui mènera à la perte de l’implant lui-même.
Il faudra alors procéder à ce brossage minutieux deux fois par jour et pendant une durée d’au-moins deux minutes pour éviter la formation de plaque dentaire.

Une brosse à dents à poils souples

La meilleure façon de nettoyer vos implants dépend du stade de votre traitement et il convient de demander les conseils de votre dentiste une fois l’implant en place. Quelques jours après l’insertion de l’implant, vous pourrez utiliser une brosse à dent très souple pour nettoyer delicatement les zones entourant l’implant. Par la suite, il sera nécessaire d’utiliser une brosse inter-dentaire, conçue spécialement pour nettoyer les espaces entre les dents.

Un dentifrice antibactérien

Il est recommandé aux personnes ayant eu un implant dentaire d’utiliser un dentifrice antibactérien pour leur brossage quotidien. Ces dentifrices empêcheront la formation de plaque dentaire et donc l’accumulation de bactéries sur les dents. L’utilisation de ce type de dentifrice préviendra également une inflammation des gencives qui conduit à une perte de tissu osseux autour de l’implant et remettra alors en question la stabilité de ce dernier.

Un bain de bouche antibactérien

Si vos implants sont tout récents, certaines sensations ou douleurs pourraient ne pas vous donner envie de toucher cette zone avec un objet étranger. Cependant, il est quand même nécessaire de prévenir l’accumulation de plaque dentaire. Votre dentiste vous recommandera alors un gel ou un bain de bouche antibactérien qui élimineront alors les bactéries et les empêcheront de se nicher dans votre bouche.
Lorsque la zone de l’implant sera un peu moins sensible, vous pouvez utiliser le bain de bouche en même temps qu’un dentifrice antibactérien.

Utiliser un fil dentaire

Le fil dentaire constitue un autre moyen de nettoyer efficacement vos dents et vos implants dentaires. Le fil permet alors d’éliminer les particules de nourritures et donc les plaques entre vos dents et autour de vos implants. Il doit être utilisé chaque jour et à tout moment après le traitement afin de garder les gencives saines et éviter la prolifération des bactéries sources de formations de plaques dentaires.

2- Consulter le dentiste régulièrement

La mucosite et la peri-implantite qui résultent des infections dûes à une mauvaise hygiène dentaire après un implant peuvent se développer. C’est pourquoi il est très important de programmer des visites régulières chez le dentiste en plus de ne surtout pas négliger son hygiène bucco-dentaire.
Ces check-ups doivent être faits tous les six mois afin que le dentiste puisse examiner votre denture et nettoyer les parties qui peuvent être difficiles à atteindre lors du brossage.
Par ailleurs, si vous présentez des signes comme des gencives rouges et douloureuses appelez sans tarder votre dentiste.

3- Arrêter définitivement le tabac

Si vous venez de poser des implants dentaires, fumer augmente le risque d’avoir des complications. Le tabac est mauvais pour les gencives car il restreint le flux sanguin dans les vaisseaux sanguin. Il augmente alors les risques d’inflammation et de peri-implantite qui remettront alors en cause la stabilité de l’implant.

Rage de dents : les raisons et quelques gestes simples contre la douleur

Rage de dents : les raisons et quelques gestes simples contre la douleur

Les maux de dents sont l’une des douleurs les plus insupportables qui soient. Et ils arrivent souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Plusieurs raisons peuvent expliquer une rage de dent mais il existe également quelques gestes simples pour rendre la douleur plus supportable en attendant de se rendre chez le dentiste.

Pourquoi avons-nous mal aux dents ?

Une carie dentaire

Ce sont généralement des cavités sur les couches dures externes de la dent appelées émail et dentine. Ces deux couches sont invulnérables à la douleur mais lorsqu’elles sont sujettes à des caries, la pulpe interne qu’elles renferment est exposée aux bactéries. Ce qui donne lieu à des douleurs surtout lorsque des aliments froids, chauds, acides ou sucrés entrent en contact avec la dent. Les cavités dentaires sont le principal motif de consultation chez le dentiste.

Les douleurs après un soin dentaire

Ce sont les douleurs qui surviennent après la pose d’une couronne ou après une obturation, dans le cas où l’équipement utilisé peut causer certaines douleurs ultérieures à l’intervention. Les incidents comme la couronne qui se détache ou un plombage qui saute donnent aussi lieu à des douleurs qui nécessitent de retourner chez le dentiste.

La sensibilité des racines dentaires

Cela est dû aux toxines bactériennes qui dissoudent l’os en dessous des gencives rendant alors les dents sensibles au froid, à la chaleur ou aux aliments acides. L’os maxillaire ainsi exposé affectera le tissu pulpaire à l’intérieur de la dent ce qui entraînera alors une douleur. Le dentiste prescrira dans ce cas un traitement de canal ou une extraction comme soin contre la rage de dent.

Une inflammation de la gencive

La gencive peut être sujet à une inflammation conduisant à une perte anormale des os entourant et maintenant les dents en place. Cette inflammation est due à des bactéries issues des plaques qui s’accumulent au fil du temps le long de la gencive. Ce qui causera par la suite des saignements de la gencive et des maux de dents. Le remède à la douleur dentaire dans ce cas sera le nettoyage de la gencive chez le dentiste qui pourra prescrire des antibiotiques, des bains de bouche antibactériens ainsi que des anti-inflammatoires.

Le tabac

Les personnes qui utilisent du tabac sont aussi très vulnérables aux douleurs dentaires, particulièrement les personnes qui en mâchent. La raison est que mâcher régulièrement du tabac fait que celui-ci consume les dents jusqu’à les détruire complètement. De même, fumer du tabac produit les mêmes effets, à plus long terme que dans le cas du tabac à chiquer par contre.

Les dents enclavées et l’éruption d’une dent

On parle de dent enclavée lorsque les dents sur la mâchoire supérieure et inférieure sont serrées entre elles. L’éruption de dent est un souci causé par l’apparition d’une nouvelle dent. Dans les deux cas, le dentiste prescrira des anti-inflammatoires. Parfois, il prescrira des antibiotiques et dans d’autres cas, il proposera même l’extraction chirurgicale comme solution à la douleur dentaire.

Quelques astuces simples pour soulager la douleur

Une douleur dentaire amène toujours à une consultation chez le dentiste. Mais en attendant d’avoir le rendez-vous tant espéré, voici quelques astuces faciles pour soulager les rages de dent.

1- Le traitement de la douleur à la source

Dans le cas d’une cavité dentaire, avant d’avoir une aide médicale appropriée, vous pouvez calmer la douleur en “agissant à la source”. Dans le cas où la rage de dent est due à un aliment coincé dans la dent que les bactéries ont transformée en acide, il faudra alors nettoyer ces bactéries pour pouvoir diminuer la douleur. Comment faire ? En se brossant les dents tout simplement !

2- Les solutions naturelles

Quelques astuces simples peuvent aussi venir à bout des rages de dents, ou du moins les rendre plus supportables avant la visite chez le dentiste.

  • Le bain de bouche avec de l’eau et du sel

Le sel et l’eau sont deux choses à portée de main dans toutes les cuisines et sont d’une grande aide lorsqu’il est question d’apaiser une rage de dents. Pour cela, il suffit d’un verre d’eau chaude auquel il faudra ajouter deux cuillerées à soupe de sel. Il faudra alors garder cette solution en bouche le plus longtemps possible et la chaleur combinée à l’action du sel engourdira la douleur. Ce bain de bouche doit être répétée régulièrement pour calmer les douleurs dentaires de manière temporaire.

  • L’huile essentielle de girofle

Une autre astuce simple mais très efficace en cas de rage de dents : verser une goutte d’huile essentielle de girofle sur un coton tige et de l’appliquer sur la dent infectée. Le clou de girofle contient une substance analgésique très efficace : l’Eugénol qui va calmer immédiatement la rage de dents et qui va par la même occasion prévenir toute infection. Il faut juste faire attention à n’utiliser qu’une goutte d’huile essentielle et de ne pas mettre le coton tige au contact de vos gencives et de votre langue sous peine d’avoir des sensations de brûlures.

  • La pochette de glace

C’est une autre astuce très efficace pour soulager une rage de dents. Pour cela, il faut une pochette de glace ou alors mettre des glaçons dans une serviette propre et de l’appliquer sur les dents. Cela procurera un soulagement instantané de la douleur dentaire.

Bien sûr, ces solutions ne sont que temporaires. La seule et unique solution pour régler le problème définitivement est de prendre rendez-vous au plus vite chez le dentiste.

Implant dentaire : les recommandations à suivre avant un implant dentaire

Implant dentaire – Comment se préparer pour l’intervention ?

La pose d’un implant dentaire est une intervention qui permet de reconstituer une racine dentaire artificielle afin de restaurer une dent manquante et de retrouver son sourire Un implant dentaire peut résoudre tous les problèmes de mastication dus à une dent manquante et améliorer la condition dentaire dans son ensemble. La première étape de la réussite d’un implant est d’être bien préparé pour l’intervention, physiquement et mentalement.

1- Un examen complet au préalable

Avant même de penser à vous faire poser des implants dentaires, vous aurez besoin d’être examiné(e) par un chirurgien dentiste à l’aide d’une radio panoramique ou un Scanner. Le chirurgien auscultera la structure de votre mâchoire pour être sûr que celle-ci peut supporter la pose des implants avec ou sans greffe oseusse. Il examinera également la zone où l’implant sera vissé et vous informera de la procédure exacte de l’intervention.

2- Revoir votre historique dentaire

Pour la première consultation avant la pose d’implants, vous devez également fournir votre dossier dentaire à votre dentiste ainsi que d’autres informations importantes concernant votre santé en général ; prise de médicaments, allergie, phobie…. Cette démarche permettra au chirurgien dentiste d’adapter le plan de traitement dentaire pour la pleine réussite de l’encrage (appelée aussi ostéointégration) des implants dentaires.

3- Se renseigner sur le déroulement de l’intervention

Une fois vous optez pour la pose d’implants dentaires, n’hésitez surtout pas à demander à votre chirurgien dentiste de vous expliquer toute la procédure en détail. C’est important de bien comprendre ce qui va se passer, combien de temps cela va durer et en combien d’étapes. C’est aussi l’occasion de poser des questions importantes : type et marque d’implants, coût de l’opération, les recommandations post-opétaoires, etc.

4- Arrêter de fumer et de boire de l’alcool

Les études et statistiques ont montré que les patients qui fument et qui boivent de l’alcool durant les semaines précédant leur intervention pour un implant dentaire ont plus de probabilités d’avoir des complications post-opératoires.

Même si l’implant dentaire est la procédure de remplacement de dent la plus performante de toutes et qui enregistre le meilleur taux de réussite, il est indispensable que le patient s’assure d’être physiquement prêt pour cette intervention.

5- Manger en avance et se réveiller tôt

Le jour de l’intervention, il sera important de se réveiller un peu plus tôt mais aussi de ne pas manger ni boire dans les six heures précédant l’opération. Des détails qui peuvent ainsi paraître insignifiants peuvent augmenter encore plus la probabilité de succès de l’intervention.

6- S’habiller confortablement le jour de l’opération

Il est également important de porter des vêtements confortables, pas serrés pour rester le plus à l’aise possible le jour de l’opération. Même si durant l’intervention, vous serez sous anesthésie, il n’est pas moins important de garder le reste de votre corps détendu pour que l’intervention se déroule au mieux.

7- Venir avec un proche

Comme vous allez être sous anesthésie locale durant l’opération, il vous sera interdit de conduire pendant au moins 12 heures après l’intervention. Prévoyez donc de prévenir vos proches et d’emmener alors un ami ou un membre de votre famille avec vous, qui va vous reconduire chez vous après l’opération.

En dernier lieu, il est fort probable que vous ne reprendriez pas tout de suite le travail après la pose de l’implant dentaire mais vous aurez certainement besoin de repos les jours suivant celle-ci. Il est donc préférable de poser plusieurs jours de congés de convalescence pour que le processus de guérison de votre implant dentaire se passe au mieux. Votre

Brossage des dents, le guide complet

Brossage des dents

Selon les psychologues, la première chose qu’on remarque chez une personne sont souvent ses dents, car elles donnent une indication sur l’état de santé en général d’une personne.
Et il n’y a pas besoin de rappeler qu’un sourire intact mène à la réussite sociale et professionnelle. En effet, une personne qui sourit voit sa vie facilitée car le sourire le rend aimable. D’où l’importance de soigner ses dents pour soigner son sourire avec un geste très simple mais indispensable pour débuter : un bon brossage.

Brossage des dents, une question d’hygiène et de santé

En règle général, il est nécessaire de se brosser les dents au moins deux fois par jour avec une durée d’au moins deux bonnes minutes. En un mot, des dents brossées plus longtemps sont plus propres et plus saines. De même, plus longtemps le dentifrice restera sur les dents, plus il sera efficace.
Un brossage rapide de quelques secondes ne fera pas du tout l’affaire !

Conseils pratiques pour bien brosser ses dents

Fréquence du brossage

Le brossage doit être régulier, au moins deux fois par jour. La plupart des dentistes recommandent de brosser les dents après chaque repas. Il faut adopter une bonne fréquence afin éviter les brossages trop fréquents à l’origine du déchaussement des gencives exposant les dents aux infections.

Le choix de la brosse à dents

Il convient de demander à son dentiste quel type de brosse convient à vos dents. En règle générale, ce sera une brosse souple avec des poils arrondis pour éviter d’endommager les dents et les gencives. Néanmoins, chaque bouche est différente, et le type de brosse peut aussi dépendre de la manière dont les dents sont agencées dans la bouche.
De nos jours, il y a la solution de la brosse à dents électrique. Avec leurs têtes oscillantes, elles éliminent mieux les plaques comparées aux brosses manuelles, sans endommager les gencives ou enlever l’émail protectrice des dents.

Le choix du dentifrice

Un bon brossage de dents dépend du dentrice utilisé. Le choix dépend de chacun. Plusieurs marques sur le marché proposent des dentifrices destinées à l’élimination du tartre, au blanchiment des dents, aux gencives sensibles, etc. En général, les dentistes recommandent les dentifrices contenant du fluor qui renforcent les dents.

Les techniques de brossage

Question technique, il est important de brosser vos dents pendant au moins 2 minutes à chaque fois. Il faut s’assurer de nettoyer toutes les dents d’avant en arrière, de haut en bas. La méthode varie dans le temps, d’un brossage avec un mouvement vertical en faisant attention à ne pas agresser la gencive.
C’est la meilleure façon de se débarrasser des plaques dentaires. Il faudrait aussi brosser la langue pour éliminer les bactéries à l’origine des mauvaises odeurs. Par ailleurs, assurez-vous de rincer tout le reste de dentifrice.
En complément du brossage, il est nécessaire d’utiliser également un fil dentaire et un bain de bouche.

Brossage : autres informations importantes

En cas de gencives sensibles

On a tendance à penser que seul le brossage suffit pour une bonne hygiène buccale. Ce qui n’est pas tout à fait vrai, car il convient aussi de prendre soin des gencives. En effet, les germes ne se trouvent pas seulement sur les dents, ils peuvent aussi se trouver sur les gencives, qu’il convient alors de nettoyer avec de petits mouvements circulaires.
Par ailleurs, si vous avez des problèmes de gencives sensibles, il existe des dentifrices conçues pour les protéger et les soigner.

Les astuces complémentaires à un bon nettoyage dentaire et buccal

En plus du brossage, il est aussi nécessaire d’utiliser un fil dentaire deux fois par jour. Insérez bien le fil dentaire entre les dents sans forcer pour ne pas agresser vos gencives puis effectuez le nettoyage pour enlever entièrement les particules et plaques qui s’incrustent entre vos dents.
Si vous faites ce geste une fois par jour, choisissez de le faire la nuit, avant de dormir, car la nuit le corps produit peu de salive ce qui rend la bouche vulnérable à la prolifération des bactéries.

Se rendre régulièrement chez le dentiste pour un nettoyage plus approfondi et un détartrage

Pour un nettoyage encore plus en profondeur des dents, il convient de prendre des rendez-vous réguliers chez le dentiste, tous les six mois environs. Ces visites serviront non seulement à nettoyer vos dents mais à déceler aussi d’éventuels problèmes dentaires.
Si vous êtes sujets plus facilement à des plaques – qui par la suite se transforment en tartre, plus difficiles à enlever – votre dentiste pourrait proposer un détartrage tous les 4 mois pour éviter la formation des caries et des maladies gingivales.

Prendre soin de ses gencives

5 façons de garder ses gencives en bonne santé

La plupart des gens passent beaucoup de temps et dépensent beaucoup d’efforts pour brosser et nettoyer leurs dents en profondeur pour être sûrs de les garder en meilleure santé. Ces bonnes habitudes aident en effet à maintenir et à améliorer la qualité et la santé de vos dents, mais pour ce qui est des gencives, c’est autre chose.

Beaucoup tendent à oublier que leurs gencives sont aussi importantes que leurs dents. Et que celles-ci ont besoin d’être bien traitées pour rester également en bonne santé. Les gencives saines sont importantes lors de la pose d’un implant dentaire car l’inflammation de la gencive entraine une perte de la masse osseuse au niveau de la mâchoire. Ce qui réduit les chances de succès d’un implant. Voici quelques conseils à suivre pour garder vos gencives saines.

1- Un bain de bouche antiseptique et sans alcool

Après avoir brossé vos dents, il convient de rincer la bouche avec un bain antiseptique. L’utilisation d’un bain de bouche antibactérien et/ou anti-plaque permet comme son nom l’indique d’éliminer les bactéries nuisibles qui causent les plaques et qui par la même occasion entraînent des problèmes de gencives. De même, un produit sans alcool est aussi conseillé, sachant que l’alcool peut assécher la bouche, ce qui rend les bactéries difficiles à éliminer.

2- Arrêter de fumer

Le tabac est l’un des facteurs principaux causant le développement et la progression d’une maladie parodontale. La majorité des personnes atteinte de cette maladie récurrente sont des fumeurs. Les complications après une chirurgie stomatologique sont également associées au tabac. De ce fait, si vous êtes fumeur, il convient mieux d’arrêter cette habitude néfaste et destructrice le plus tôt possible pour espérer avoir des dents et des gencives saines.

3- Limiter la prise d’alcool

Aux côtés de ses effets néfastes sur la santé en général, l’excès d’alcool irrite également les gencives, la langue ainsi que les autres tissus buccaux. L’alcool affecte également la durée de la guérison après une chirurgie stomatologique (pose d’implant dentaires et de prothèses dentaires…). Les recherches ont également prouvé que les gros buveurs sont le plus souvent sujets à de graves caries dentaires dues à leur exposition élevée aux sucres et acides présents dans les boissons alcoolisées. Boire du vin peut être bénéfique pour la santé toujours avec modération.

4- Prendre une quantité de produits laitiers suffisante

Le lait et les produits laitiers comme le fromage, le beurre ou encore le yaourt contiennent une proportion élevée de calcium qui fortifie les os et prévient leur déminéralisation. Ils contiennent également de la caséine, une substance connue qui agit pour réduire le niveau d’acidité de la bouche. Boire du lait élimine également les acides produits par les bactéries des plaques dentaires, assurant ainsi la santé de la zone parodontale.

5- Manger de l’oignon cru

L’oignon, consommé cru, est un aliment aux propriétés antibactériennes très importantes. Les oignons contiennent un ingrédient naturel antimicrobienne qui peuvent tuer les bactéries de la bouche. En pratique, l’oignon cru élimine aussi complètement 4 types de bactéries souches qui provoquent les infections de la gencive et les caries. Pour en consommer et profiter des bienfaits de l’oignon, il suffit d’ajouter quelques lamelles à une salade, à un sandwich, à une soupe ou à d’autres plats. Pour lutter contre la mauvaise haleine à cause de l’oignon, il suffit d’utiliser un bain de bouche ou de mâcher des chewing-gums sans sucre.

N’oubliez pas de demander l’avis de votre dentiste.

5 bienfaits des visites régulières chez le dentiste

Dans le but d’avoir un beau sourire, il faut toujours prendre soin de ses dents. Les brosser régulièrement mais aussi faire appel à l’expertise de votre dentiste. Il est indispensable de se rendre chez le dentiste tous les six mois, avant même de ressentir d’avoir des douleurs, inconforts ou sensibilités aux environs de vos dents et de vos gencives. Pourquoi ces check-ups réguliers chez le dentiste sont importants ? Voici 5 raisons principales

1- Des motifs hygiéniques et esthétiques

Tout simplement : des dents mal entretenues ne font pas de belles dents. Pour un blanchiment, un traitement pour une haleine fraiche, pour avoir des gencives en bonnes santé, des visites régulières chez le dentiste procurent nombreux bienfaits dont des dents d’apparence saines et une hygiène buccale irréprochable.

2- Correction de la denture

Si vous êtes fumeur, la nicotine qui se fixe sur vos dents et gencives seront enlevés convenablement. De même, s’il y a des corrections à faire à votre denture, c’est durant ces séances. En consultant votre dentiste, celui-ci déterminera si vous avez besoin de porter un appareil dentaire. Il arrive que la forme de vos dents occasionne des gènes au niveau de vos lèvres ou de vos gencives, la visite chez le dentiste est le moment de corriger cela.

3- Prévention des plaques dentaires

Mieux vaut prévenir que guérir et c’est aussi le cas quand il s’agit d’hygiène buccale. De même, lors du check-up, le dentiste examinera toutes vos dents pour déceler d’éventuels problèmes de gencives, cavités ou d’obturations, qui entraînent alors d’autres problèmes plus graves et plus coûteux en soins comme un traitement de canal, une chirurgie de la gencive ou une extraction de dent.

4- Complément du nettoyage quotidien

Les visites régulières chez le dentiste préviennent aussi la formation de plaque sur les dents, que le brossage seul ne peut éliminer. La plupart du temps, à cause d’un emploi de temps chargé ou d’une mauvaise conception du brossage. Et la visite chez le dentiste est d’une grande aide pour rectifier le tir et avoir des dents parfaitement nettoyées et une zone buccale exempte de germes.

5- Prévention d’autres problèmes de santé en général

Une dernière raison pour laquelle les check-ups réguliers chez le dentiste doivent être faits est la connexion dangereuse entre la santé buccale et d’autres problèmes de santé. Des études ont prouvé que des problèmes bucco-dentaires peuvent entraîner des problèmes cardiaques sérieux ou alors à une perte de masse osseuse. Lors de la visite, le dentiste pourra alors diagnostiquer d’éventuels problèmes et ainsi alors prescrire le traitement approprié.

Quels sont les aliments bons pour les dents ?

Nos dents peuvent devenir jaune pour de nombreuses raisons : cela peut-être le vieillissement, les mauvaises habitudes ou alors les effets secondaires de certains médicaments. Il se peut également que quelques aliments laissent des taches ou décolorent les dents, tout comme il existe d’autres aliments qui aident les dents à blanchir et à les garder en bonne santé.

Voici 3 exemples d’aliments qui aident à avoir des dents saines suivis de 3 aliments connus (ou pas) comme mauvais pour la santé bucco-dentaire.

Les aliments bons pour les dents

1- La pomme

En plus d’être très bénéfique pour la santé, les pommes ont également de nombreux effets bénéfiques pour la santé dentaire. C’est grâce non seulement à leur propriété astringente mais aussi parce que les pommes sont parfaites pour nettoyer et faire briller les dents, à la manière de petites brosses à dents lorsqu’elles sont mâchées. L’acidité des pommes combinée à leur chair riche en fibre leur confèrent cette propriété nettoyante et blanchissante pour les dents.

2- Le lait

Le lait contient la plupart des vitamines et minéraux essentiels que le corps a besoin pour rester au meilleur de sa forme comme la vitamine D et le calcium, connus pour prévenir la déminéralisation des os et des dents. Cependant, si boire un verre de lait par jour est bon pour avoir des dents saines, une consommation excessive de lait et de produits laitiers peut avoir un mauvais effet, dont la mauvaise haleine, due à une combinaison pas très bénéfique entre les bactéries du lait et celles de la zone buccale.

3- Le miel

Les propriétés antibiotiques du miel sont tellement puissantes que celui-ci peut remplacer les pommades et traitements habituels contre les blessures. Des expérimentations ont prouvé que combiné à de l’eau purifiée, le miel a le même effet que le peroxyde d’hydrogène contenu dans les produits pour blanchir les dents . De ce fait, ses propriétés antibactériennes sont bonnes pour les dents, réduisant la croissance de la plaque dentaire et des bactéries responsables d’autres soucis bucco-dentaires.

Les aliments à éviter pour garder des dents saines

1- Le sucre

Le sucre est l’ennemi numéro un des dents. Le souci justement est que cet aliment revêt plusieurs formes : bonbons, gâteaux, sodas, jus de fruits etc…. Dans sa forme raffinée, le sucre est non seulement mauvais pour la santé en général, il est d’autant plus nocif pour les dents. Dans sa forme naturelle, le sucre contenu dans les fruits n’est pas mauvais en général mais une fois les fruits séchés, ceux-ci deviennent alors aussi néfastes que les aliments contenant du sucre raffiné.

2- Les aliments trop acides

Le yaourt, les salades, cornichons et autres aliments aux vinaigre doivent être consommés avec modération en raison de leur acidité qui causent l’érosion des dents. Trop en manger, en plus d’avoir une hygiène dentaire douteuse accélère le développement des caries en fragilisant l’émail. Dans le cas de dents mal entretenues, les particules d’aliments qui entrent en contact avec les bactéries de la bouche transforment ces particules en acides qui ont alors un effet abrasif sur les dents.

3- L’alcool et les aliments qui assèchent la bouche

L’alcool (en plus de contenir du sucre), la cigarette ou les chewing gum ont une chose en commun : ils assèchent la bouche. C’est le cas également de certains médicaments qui sont alors mauvais pour la santé des dents car l’eau est nécessaire pour diluer les acides qui causent l’érosion des dents et les jaunissent. De même, l’effet irritant de l’alcool et de la cigarette est nocif pour d’autres parties de la zone buccale, comme les gencives et la langue.