Comment entretenir ses dents après un implant ?

Les implants dentaires sont des investissements coûteux et ont besoin d’être protégés. Afin de les entretenir au mieux et d’éviter les complications comme le rejet de l’implant, les dentistes insistent sur une hygiène buccale irréprochable. Un effort supplémentaire est nécessaire pour bien nettoyer les dents et tout l’intérieur de la bouche afin d’éliminer quotidiennement les plaques dentaires. Une mauvaise hygiène rendra plus difficile le travail des dentistes implantologues pour récupérer et remplacer l’implant rejeté.
Quelques mesures de prévention très simples permettent de prendre soin de vos implants dentaires et d’éviter toute complication.

1- Brossage et soins en profondeur au quotidien

Les implants dentaires peuvent être sérieusement endommagés par l’abondance de bactéries dans la bouche. Sans une routine de nettoyage proprement effectuée au quotidien, ces bactéries peuvent proliférer autour de l’implant ce qui conduira à une perte de masse osseuse qui mènera à la perte de l’implant lui-même.
Il faudra alors procéder à ce brossage minutieux deux fois par jour et pendant une durée d’au-moins deux minutes pour éviter la formation de plaque dentaire.

Une brosse à dents à poils souples

La meilleure façon de nettoyer vos implants dépend du stade de votre traitement et il convient de demander les conseils de votre dentiste une fois l’implant en place. Quelques jours après l’insertion de l’implant, vous pourrez utiliser une brosse à dent très souple pour nettoyer delicatement les zones entourant l’implant. Par la suite, il sera nécessaire d’utiliser une brosse inter-dentaire, conçue spécialement pour nettoyer les espaces entre les dents.

Un dentifrice antibactérien

Il est recommandé aux personnes ayant eu un implant dentaire d’utiliser un dentifrice antibactérien pour leur brossage quotidien. Ces dentifrices empêcheront la formation de plaque dentaire et donc l’accumulation de bactéries sur les dents. L’utilisation de ce type de dentifrice préviendra également une inflammation des gencives qui conduit à une perte de tissu osseux autour de l’implant et remettra alors en question la stabilité de ce dernier.

Un bain de bouche antibactérien

Si vos implants sont tout récents, certaines sensations ou douleurs pourraient ne pas vous donner envie de toucher cette zone avec un objet étranger. Cependant, il est quand même nécessaire de prévenir l’accumulation de plaque dentaire. Votre dentiste vous recommandera alors un gel ou un bain de bouche antibactérien qui élimineront alors les bactéries et les empêcheront de se nicher dans votre bouche.
Lorsque la zone de l’implant sera un peu moins sensible, vous pouvez utiliser le bain de bouche en même temps qu’un dentifrice antibactérien.

Utiliser un fil dentaire

Le fil dentaire constitue un autre moyen de nettoyer efficacement vos dents et vos implants dentaires. Le fil permet alors d’éliminer les particules de nourritures et donc les plaques entre vos dents et autour de vos implants. Il doit être utilisé chaque jour et à tout moment après le traitement afin de garder les gencives saines et éviter la prolifération des bactéries sources de formations de plaques dentaires.

2- Consulter le dentiste régulièrement

La mucosite et la peri-implantite qui résultent des infections dûes à une mauvaise hygiène dentaire après un implant peuvent se développer. C’est pourquoi il est très important de programmer des visites régulières chez le dentiste en plus de ne surtout pas négliger son hygiène bucco-dentaire.
Ces check-ups doivent être faits tous les six mois afin que le dentiste puisse examiner votre denture et nettoyer les parties qui peuvent être difficiles à atteindre lors du brossage.
Par ailleurs, si vous présentez des signes comme des gencives rouges et douloureuses appelez sans tarder votre dentiste.

3- Arrêter définitivement le tabac

Si vous venez de poser des implants dentaires, fumer augmente le risque d’avoir des complications. Le tabac est mauvais pour les gencives car il restreint le flux sanguin dans les vaisseaux sanguin. Il augmente alors les risques d’inflammation et de peri-implantite qui remettront alors en cause la stabilité de l’implant.