Soins dentaires à l’étranger et traçabilité des matériaux.

Selon la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) dans l’Union européenne, le Portugal (6.278 dossiers en 2011) et l’Espagne (3.778) accueillent de plus en plus de patients étrangers, loin devant la Hongrie. Ces touristes dentaires effectuent leurs soins dentaires à l’étranger pour différentes raisons : gain de temps, gain d’argent ou recherche d’experts.

Qu’en est-il de la traçabilité des soins dentaires effectués en Hongrie ou en Espagne ?

La traçabilité est une méthode consistant à retrouver les informations d’un produit ou d’une activité grâce à une identification enregistrée. Les informations sont la localisation, l’authentification, l’identification et la sécurisation. Les matériaux doivent être conçus et fabriqués de telle sorte qu’ils ne compromettent pas la santé et la sécurité des patients, des utilisateurs (les praticiens) et des tiers (le personnel).

Lorsque des corrections sont nécessaires il est primordial de retracer l’historique des soins dentaires prodigués. Les matériaux utilisés par les professionnels de Santé sont répertoriés selon leur provenance. Les cliniques partenaires d’Ypsée utilisent des matériaux en provenance d’Allemagne, de Suisse, du Japon, des USA, de la Hollande, de la France et de la Finlande.

Une fiche de traçabilité identifie le praticien, les étapes des travaux dentaires (intervention, pose du dispositif, finition), les normes et le type de matériaux utilisés.

Concernant la pose des implants, une carte d’identification d’implants est délivrée au patient en fin d’intervention.

carte implant

carte patient

Toutes personnes posant un implant reçoit un « passeport d’implantation » regroupant les informations de traçabilité (qualité de l’implant, du traitement).